Questions et réponses - Centre de fertilité La Rochelle
Vous avez un désir d'enfant qui ne se concrétise pas et vous souhaitez être aidés dans ce projet. Vous trouverez ici l'aide que vous attendez. Assistance médicale. à la Procréation (AMP).
procreation, medicalement, assistee, assistance, medicale, pma, la rochelle, centre, fiv, olivier, moreau, projet, enfant, amp
18168
page-template-default,page,page-id-18168,ajax_leftright,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Madame, Monsieur, Vous êtes pris en charge au Centre de Fertilité de la Rochelle, voici quelques consignes de fonctionnement du centre et des questions/réponses fréquentes.

En raison d’une activité croissante, nous vous demandons de solliciter le moins possible le secrétariat, a fortiori quand cela n’est pas absolument nécessaire. L’adresse mail de la secrétaire sert exclusivement à la transmission de vos documents administratifs et aucune réponse aux questions médicales ne sera donnée. Vos résultats d’examens seront discutés en consultation. Aucune explication de résultat ne se fera par téléphone.

S’il y a une anomalie urgente sur le plan de la prise en charge médicale, le médecin vous appellera spontanément. Si vous avez des questions, relisez bien tous les documents qui vont sont fournis. La plupart des réponses s’y trouvent. Le médecin ne peut pas rappeler l’ensemble des patients à la fin de la journée. Notez vos questions pour la prochaine consultation. Vous êtes responsables de la tenue de votre dossier :

  • Merci de venir en consultation avec les résultats de vos examens imprimés ou en numérique téléchargés hors connexion et disponibles rapidement.
  • Si le jour du traitement, vos sérologies, prises en charge à 100%, spermoculture, demande d’AMP et consentements (consentement AMP, Zika, COVID) ne sont pas à jour, le traitement ne pourra pas avoir lieu.

 

  • Rappel :
    • Pour les stimulations simples : aucun dossier administratif nécessaire.
    • Pour les inséminations : sérologies pour les 2 dans un laboratoire Bio17 < 3mois pour la 1ère puis < 6mois pour les suivantes/ spermoculture de moins de 6 mois / les 3 consentements signés par les 2 pour chaque traitement.
    • Pour la FIV : sérologies pour les 2 dans un laboratoire Bio17 < 3mois pour la 1ère puis < 6mois pour les suivantes / spermogramme < 1an / les 3 consentements signés.
    • Pour le transfert d’embryon CONGELE (TEC) : sérologies pour les 2 dans un laboratoire Bio17 < 6 mois / les 3 consentements signés.

Pensez à bien créer votre espace Doctolib, beaucoup de documents vous seront envoyés sur cet espace.


  • Une stimulation simple: le médecin vous a donné la marche à suivre. Pour le Dr Legrand, les ordonnances et le schéma pour un nouveau traitement vous seront envoyés par Doctolib. Il vous demandera de reprendre rendez-vous s’il faut faire le point. Si vous avez des questions, il faut reprendre rendez-vous de vous-mêmes mais il y aura sans doute 1 cycle sans traitement vu les délais actuels.
  • Une insémination: idem.
  • Un transfert d’embryon: il faut reprendre un rendez-vous. Nous savons que vous êtes pressés de faire le point mais il n’y a pas d’urgence. Le délai de rendez-vous est d’un mois / 1mois ½.
Entre 2 ponctions d’ovocytes, il faut attendre 3 mois donc pas d’urgence pour la reprise de rendez-vous. En attendant le rendez-vous, poursuivre l’acide folique et arrêter le cas échéant la progestérone (progestan, utrogestan, duphaston) et/ou le provames.

Ne stoppez pas vos traitements (bien poursuivre la progestérone et/ou le provames) Faites le test à la date prévue. SI vous avez des saignements comme des règles vous pouvez faire le test à ce moment-là.

Attention, à cause des traitements, les tests urinaires réalisés trop tôt sont souvent faussement positifs. Il faut attendre le résultat de la prise de sang à la date prévue.

Aucun signe clinique ne peut prédire le résultat du traitement. Là encore, il y a souvent des « faux » signes.

Vous risquez d’avoir mal au ventre comme des règles pendant 24-48h, cela est normal. Il y aura sans doute aussi quelques saignements vaginaux causés par la ponction. Les ballonnements et les troubles du transit sont fréquents également. Il y a aussi parfois un bref épisode de sang dans les urines. Mangez normalement mais sans vous surcharger. Si vous n’urinez pas, si vous avez de la fièvre > 38° pendant plus de 24h, si vous avez des difficultés à respirer et/ou une douleur forte ne disparaissant pas avec le doliprane ou le spasfon et se prolongeant : consultez.

A l’heure actuelle, il n’y a plus de consignes restrictives après le transfert. Si vous avez eu une ponction d’ovocytes, il faudra bien sûr vous reposer. Nous proposons toujours 7j d’arrêt de travail post transfert mais peu sont les centres à le faire encore.  Transfert d’un embryon J2-J3 : repos pendant 48-72h allongée ou assise au maximum. La marche douce est possible et les petits trajets en voiture aussi. Vous pouvez aller normalement aux toilettes après le transfert, il n’y a aucun risque. Nous recommandons de limiter la caféine, la piscine et les bains dans la semaine suivant le transfert. Vous pouvez reprendre une activité physique normale 1 semaine après le transfert. Les relations sexuelles sont possibles à partir de 48h après le transfert. Ne culpabilisez pas, il n’y a malheureusement pas de recette miracle. L’essentiel est que vous vous sentiez bien. Si vous êtes plus détendue au travail ou en reprenant une petite activité physique dès 48h après le transfert, allez-y.  Transfert d’un embryon J5-J6 : l’implantation se fait le jour même. Repos le jour du transfert mais à partir du lendemain vous pouvez reprendre votre vie normale sans activité sportive, bains, piscine pendant 1 semaine. Le plus important dans le transfert d’embryon c’est de bien penser à votre traitement et en particulier à la progestérone (progestan, utrogestan, duphaston, progiron…).

On ne peut prédire si tel ou tel embryon donnera une grossesse ou non. Les biologistes sélectionnent les embryons sur des critères liés à la forme ou à la vitesse de développement des embryons. Ces critères permettent d’avoir une idée de la probabilité d’implantation et permettent un choix mais les chances de donner une grossesse restent malgré tout limitées.

J1 est le 1er jour où vous vous réveillez avec des pertes sanguines rouges franches. Par souci de clarté, il est admis que si vous avez vos règles après 18h, le J1 est le lendemain.

Suivez les indications du médecin qui vous a expliqué quand commencer. On vous recommande d’appeler le cabinet du médecin qui vous suit lorsque vous avez vos règles le mois de votre traitement. Pas d’urgence si c’est le week-end car le traitement commence entre J3 et J6. Si vous êtes en protocole FIV, il faut bien poursuivre votre provames ou votre decapeptyl (si injections quotidiennes) jusqu’à ce que la secrétaire vous demande de commencer les injections de FSH (GONAL-F, BEMFOLA, PUREGON, MENOPUR, ELONVA, FERTISTART, OVALEAP).

La prise de rendez-vous n’est pas une urgence médicale et la secrétaire ne peut pas avoir de créneaux de rendez-vous plus vite que vos possibilités via Doctolib. Attention au motif choisi quand vous prenez rdv. Si vous n’avez pas choisi le bon motif sur Doctolib, le rendez-vous sera annulé le matin même. Si vous n’êtes pas sûre du traitement à faire le soir : ne paniquez pas et relisez bien votre fiche de stimulation. Faites attention à toujours avoir du produit d’avance en particulier pour le week-end. Vous pouvez appeler la clinique au 05 36 28 85 00 et on vous passera le médecin de garde si besoin. Si vous avez une urgence médicale : appelez la journée, de préférence le cabinet de votre médecin référent. Hors heures ouvrables, contactez la clinique au 05 36 28 85 00.

Nous ne pouvons malheureusement pas vous le prédire avec certitude. Chaque cas est unique. Au 2ème ou 3ème traitement il est parfois possible de prédire une date /- 48h mais les réponses d’un cycle à l’autre peuvent être variables. Nous sommes conscients que l’organisation professionnelle sera parfois difficile et il faut vous y préparer. La certitude du jour du traitement n’est généralement connue et certaine que 48h avant le geste.

C’est normal. L’ovulation provoquée peut être douloureuse et le rester quelques jours. Les patientes notent également parfois une journée douloureuse 5-6j après l’insémination.